Ferrari 275 GTB4 1966

Ferrari 275 GTB4 1966

Caractéristiques

Moteur 12 cylindre en V

3.3 L 300 cv a 8.000 tour/min

Présenté au Salon de l’automobile de Paris de 1966, ce modèle directement dérivé du prototype P2 a été le premier doté de la version à 4 arbres à cames en tête du V12 dit « Colombo »

Son splendide dessin est dû à Pininfarina, c’est la dernière Ferrari dessinée sous l’égide de Battista Pininfarina, c’est sous son règne, que les plus belles Ferrari furent dessinées.

La production des carrosseries fut confiée à la carrosserie Scaglietti.

La 275 GTB4 succède à la 275GTB en apportant de nombreuses améliorations, sur le moteur qui est plus agréable d’utilisation, sur la transmission dont le système transaxle liant pont et boite est fortement optimisé et sur la suspension. Seulement 330 exemplaires de cette version furent construits, il s’agit du modèle 275 le plus agréable à utiliser. Assurément, dans la production automobile de 1966, aucune autre voiture de production ne pouvait lui faire de l’ombre sur la route.

Cet exemplaire, le nr 09285 a été livré neuve en Italie ou elle a passé la plus grande partie de sa vie.

Elle vient de subir une restauration totale étendue sur une  durée de 18 mois afin de lui rendre son état de sortie d’usine . La très réputée carrosserie Bacchelli §Villa près de Maranello s’est chargée de la restauration de la carrosserie  remise dans sa couleur d’origine. D’autre spécialistes italiens ce sont chargés de la restauration de la mécanique de l’électricité ou de la sellerie dans l’exacte configuration d’époque.

Un volumineux et très bien documenté dossier de restauration accompagne cette Ferrari  qui dispose de plus d’un certificat d’authentification de Ferrari Classiche, attestant qu’elle est parfaitement conforme à l’origine.

Ferrari 275 GTB4 1966

Caractéristiques

Moteur 12 cylindre en V

3.3 L 300 cv a 8.000 tour/min

Présenté au Salon de l’automobile de Paris de 1966, ce modèle directement dérivé du prototype P2 a été le premier doté de la version à 4 arbres à cames en tête du V12 dit « Colombo »

Son splendide dessin est dû à Pininfarina, c’est la dernière Ferrari dessinée sous l’égide de Battista Pininfarina, c’est sous son règne, que les plus belles Ferrari furent dessinées.

La production des carrosseries fut confiée à la carrosserie Scaglietti.

La 275 GTB4 succède à la 275GTB en apportant de nombreuses améliorations, sur le moteur qui est plus agréable d’utilisation, sur la transmission dont le système transaxle liant pont et boite est fortement optimisé et sur la suspension. Seulement 330 exemplaires de cette version furent construits, il s’agit du modèle 275 le plus agréable à utiliser. Assurément, dans la production automobile de 1966, aucune autre voiture de production ne pouvait lui faire de l’ombre sur la route.

Cet exemplaire, le nr 09285 a été livré neuve en Italie ou elle a passé la plus grande partie de sa vie.

Elle vient de subir une restauration totale étendue sur une  durée de 18 mois afin de lui rendre son état de sortie d’usine . La très réputée carrosserie Bacchelli §Villa près de Maranello s’est chargée de la restauration de la carrosserie  remise dans sa couleur d’origine. D’autre spécialistes italiens ce sont chargés de la restauration de la mécanique de l’électricité ou de la sellerie dans l’exacte configuration d’époque.

Un volumineux et très bien documenté dossier de restauration accompagne cette Ferrari  qui dispose de plus d’un certificat d’authentification de Ferrari Classiche, attestant qu’elle est parfaitement conforme à l’origine.