AC Bristol 1957

AC Bristol 1957

Caractéristiques

Moteur 6 cylindres en ligne

2.0l 125 cv

Conçue en 1953 sur base d’un excellent châssis développé par John Tojero les roadsters Ac en aluminium se distingueront rapidement en compétition, et firent le bonheur des gentlemans drivers de l’époque. C’est l’adoption du moteur Bristol en fait développé par BMW avant-guerre sur les terribles BMW 328 , et récupéré par les anglais pour dommages de guerre, qui donna ses lettres de noblesses à la voiture.

Les AC Bristol sont rares seuls 446 exemplaires furent construits avec ce moteur, elles étaient très souvent utilisées comme voiture de course le week-end.

C’est cette voiture qui a été à la base des fameuses AC Cobra lorsque Caroll shelby proposa de leur greffer un gros V8 afin de battre Ferrari sur les circuit, mais c’est une autre histoire…

Cet exemplaire, le châssis BEX 278, a été livré neuf aux Etats Unis, alors de loin le plus gros marché pour AC, et y a passé la majorité de sa vie. Il a subi une restauration totale depuis le châssis chez Ashcraft restauration aux US il y a une vingtaine d’années. Cette première restauration est très bien documentée. La mécanique a été également entièrement refaite, le tout dans un strict respect de sa configuration à sa sortie d’usine en 1957. Elle a participé à plusieurs événements depuis, et notamment aux mille Miglia historiques. Cette AC Bristol dispose d’une attestation d’origine de chez AC Cars et d’un passeport FIA lui garantissant l’éligibilité sur les plus prestigieux évènements automobiles.

Elle a été importée en France par un amateur qui l’a bien entretenue, et à qui nous l’avons racheté en 2018.

Nous venons de la remettre en parfait état en la faisant notamment repeindre dans le vert caractéristique des AC Bristol, la sellerie a été également refaite.

AC Bristol 1957

Caractéristiques

Moteur 6 cylindres en ligne

2.0l 125 cv

Conçue en 1953 sur base d’un excellent châssis développé par John Tojero les roadsters Ac en aluminium se distingueront rapidement en compétition, et firent le bonheur des gentlemans drivers de l’époque. C’est l’adoption du moteur Bristol en fait développé par BMW avant-guerre sur les terribles BMW 328 , et récupéré par les anglais pour dommages de guerre, qui donna ses lettres de noblesses à la voiture.

Les AC Bristol sont rares seuls 446 exemplaires furent construits avec ce moteur, elles étaient très souvent utilisées comme voiture de course le week-end.

C’est cette voiture qui a été à la base des fameuses AC Cobra lorsque Caroll shelby proposa de leur greffer un gros V8 afin de battre Ferrari sur les circuit, mais c’est une autre histoire…

Cet exemplaire, le châssis BEX 278, a été livré neuf aux Etats Unis, alors de loin le plus gros marché pour AC, et y a passé la majorité de sa vie. Il a subi une restauration totale depuis le châssis chez Ashcraft restauration aux US il y a une vingtaine d’années. Cette première restauration est très bien documentée. La mécanique a été également entièrement refaite, le tout dans un strict respect de sa configuration à sa sortie d’usine en 1957. Elle a participé à plusieurs événements depuis, et notamment aux mille Miglia historiques. Cette AC Bristol dispose d’une attestation d’origine de chez AC Cars et d’un passeport FIA lui garantissant l’éligibilité sur les plus prestigieux évènements automobiles.

Elle a été importée en France par un amateur qui l’a bien entretenue, et à qui nous l’avons racheté en 2018.

Nous venons de la remettre en parfait état en la faisant notamment repeindre dans le vert caractéristique des AC Bristol, la sellerie a été également refaite.